#3 - Série "Les vacances d'été en famille"
Le soleil, ce faux ami !

file2.jpg

 

 

Ses rayons fixent la vitamine D, donne le sentiment de vacances et nous réchauffe à toute heure du jour ...qu'est ce donc ? LE SOLEIL bien sûr  ( oui je sais , je ne suis pas super forte en devinette )

 

Des enfants sans défense face au soleil

En effet, les jeunes enfants n’ont pas du tout de défense face au soleil.  Leur « système mélanocytaire » est encore immature et laisse passer quantité d’ UVA et UVB qui agressent les couches de base de l’épiderme.

Exposer son enfant aux UV sans le protéger peut provoquer bien sûr les fameux  coups de soleil (véritables brûlures compte tenu de sa peau très fine) , des réactions allergiques, et à plus long terme, peut favoriser le développement de cancers.

En le protégeant, nous sommes donc de vrais superhéros  !

...sans faire de gros efforts .

 

Gardons notre énergie pour les autres combats qui , n'en doutons pas , seront nombreux.

 

Les indispensables de la plage :  

Tee shirt classique ou anti-UV,

crème solaire  ( à renouveler toute les heures )

tente de plage ou parasol,

( faire une cabane avec le parasol peut être un super jeu !)

beaucoup d'eau

( à proposer régulièrement )

petit gouter ( le pain c'est idéal!) pour éviter les fringales douloureuse

( pour son ventre et nos oreilles) 

et bien choisir ses horaires est indispensable avec de jeunes enfants. 

Mieux vaut prévenir que guérir.

..surtout les nerfs !

Combien de fois, j'ai été surprise par le brusque changement d'humeur de mes enfants à la plage .

Je les regarde jouer avec le regard attendri quand la seconde d'après leurs hurlements amène un départ précipité ... .

 

Pourquoi ce changement brutal ?

Un enfant vit au présent . Donc, il va bien ...jusqu'à ce qu'il n'aille pas bien.

Quand le seuil de la douleur est franchi, à nous de nous débrouiller avec ça ...et avec ses cris!

 

Mais je veux profiter de la plage , moi !

 

Anticiper est le maitre mot de notre mission parentale:

Il va dépenser beaucoup d'énergie,

il aura faim , soif, chaud, froid, sera fatigué

 

...désormais je prépare mon équipement avec soin

et lui propose régulièrement en petite quantité

(avant qu'il n'en ressente le besoin) pain, eau, teeshirt, parasol . 

Il enlève tout le temps sa casquette ! 

Effectivement, vers 2 ans, l'âge d'opposition ne nous simplifie pas la vie .

 

Il refuse de mettre la crème

Il refuse de mettre le chapeau

( sacré challenge qui amène parfois une course poursuite spectaculaire )

 

Rien ne vaut la fermeté dans ce cas là.

Qu'il n'ai pas le choix ne veut pas dire qu'il ne peut rien choisir !

Choisir entre deux crèmes,

entre casquette ou bob,

parasol ou casquette, etc...

les choix sont infinis

 

Outre le choix, les enfants en opposition adore les rituels,

surtout s'ils ont aidé à les définir !

Ce qu'il veut avant tout, c'est être pris en considération dans ses choix et sa personne : participer en préparant le sac, en choisissant, en établissant un rituel, etc.. 

Un dernier point facile à mettre en œuvre et particulièrement efficace  est de montrer l’exemple: choisissez votre plus beau chapeau et votre plus belle huile solaire ( celle qui sent si bon ...)

ça y est vous êtes prêt?? alors bon bain !
IMG_7723 (1).jpg

Avec mes dessins, mes articles et mes micro-formations ( car oui, être parent, ça s'apprend...) ...
Devenir un parent zen est à portée de main ...
Pour recevoir nos articles, vidéos et promotions, n'hésitez pas:
inscrivez vous à la Newsletter de Cogivia !
Bonne nouvelle ! Cogivia est aussi sur les réseaux sociaux! 
Si vous n'êtes pas encore abonné...
c'est juste ici !
  • LinkedIn Social Icône
  • Facebook Social Icône
  • Instagram