top of page

Les devoirs à la maison, un défi

Beaucoup de parents entrent en conflit avec leurs enfants au moment des devoirs. Le ton monte progressivement jusqu’à ne plus pouvoir se retenir de crier, de gronder ou de dire des mots que l’on regrette par la suite. Les devoirs se terminent inexorablement dans les larmes et un sentiment d’impuissance prédomine à chaque nouvelle tentative.

Avec l’école à la maison pour ces prochains jours, voici un article qui devrait vous fournir quelques armes ou au moins quelques explications sur ces moments de grandes tensions.

Prenons du recul pour commencer.

Bizarrement, les réactions de rejet et de contradiction des ados sont très similaires à celles des enfants de 2 ans. Tout comme leur besoin de repères, de limites et d’attention…(même s’ils nous disent que non). Ce n’est pas pour rien que l’on parle de petite adolescence à 2 ans !

Vous avez peut-être un adolescent dans la fratrie. Vous verrez que quand ils s’agit des devoirs et des tensions avec les parents, les observations sont similaires.

Pourquoi les devoirs aboutissent -ils souvent à un conflit avec les parents?

Les devoirs ne sont en réalité que la partie émergée de l’iceberg. L’enjeu profond est le pouvoir de l’un sur l’autre. Savoir qui commande: les parents veulent être obéis, les enfants veulent être entendus dans leur individualité et affirmer leur volonté. Bref, il y a de quoi faire des étincelles.

Mais, sachant cela, il est important en tant qu’adulte de se demander ce qui est vraiment important pour nous dans les devoirs. Autant mettre de l’énergie dans ce qui compte vraiment. Et nous seul pourrons le faire puisque l’enfant et l’ado, confronté à des émotions exacerbées ne pourront pas nous aider à sortir de la crise.

Pourquoi les parents veulent que leurs enfants fassent leurs devoirs ?

Parce que sinon ils ne pourront pas réussir à l’école ? parce qu’ils ne pourront alors pas avoir un bon métier ? Un métier où il pourra assurer son avenir et faire des choses passionnantes ? Ce serait alors une peur pour son avenir qui nous fait réagir ainsi ? La peur étant l’émotion qui amè