Bilan 2021 sur les" 1000 premiers jours de l'enfant"




La démarche des 1.000 jours a été initiée en septembre 2019, avec la création de la "commission sur les 1.000 premiers jours de l'enfant", présidée par le neuropsychiatre Boris Cyrulnik. Cette commission regroupe alors des compétences de multiples horizons : neuropsychiatres, gynécologues-obstétriciens, pédopsychiatres, psychologues, sages-femmes, professeurs des universités. Et tous se retrouvent sur une position commune : . l’importance de la période où tout commence pour l’enfant (premiers apprentissages, développement cognitif et affectif, sociabilité, etc.,) . Ses 1 000 premiers jours deviennent une priorité absolue.

L'ambition du gouvernement est de : "lutter contre les inégalités de destin en créant les conditions favorables à un développement cognitif et social dès le plus jeune âge".

A l'occasion du conseil des ministres du 7 octobre, Olivier Véran, ministre de la Santé, et Adrien Taquet, le secrétaire d'État chargé de l'Enfance et des Familles, dressent un premier bilan en conseil des ministres passe :


Un accompagnement personnalisé dès le 4ème mois de grossesse

Cet accompagnement doit se poursuivre en maternité et jusqu’au domicile, Les entretiens prénatal ne concernaient que 28% des grossesses en 2019 . 55% des mères en ont bénéficié en 2020, L'objectif visé est de 70% en 2022.


Prévenir le Postpartum en 2022

Pour sa part, l'entretien postnatal sera effectif à partir du premier semestre 2022.

Son objectif est notamment de mieux détecter et prendre en charge la dépression post-partum, qui toucherait environ 100.000 femmes par an.


Renforcer les effectifs

L’augmentation des moyens des maternités et des PMI, doit permettre de renforcer le lien entre PMI et maternités en vue de mieux accompagner les parents ;


De même, les personnels des équipes médico-psycho-sociales ont été renforcés à compter de 2021 avec la création de 100 postes pérennes, et les centres de PMI sont renforcés sur les 101 départements).


Améliorer l'équilibre vie pro - vie perso

Sur la conciliation entre vie professionnelle et vie personnelle, doublement du congé paternité depuis juillet 2021. Près de 600.000 pères devraient pouvoir en bénéficier chaque année. dans l’intérêt du développement de l’enfant, mais également pour lutter contre la solitude et l’isolement des mamans,


Signature de la nouvelle "Charte de la parentalité en entreprise" à l'occasion de la Conférence des familles


L'information au cœur du projet


En matière d'information, le bilan fait état d'une application pour smartphones d'un site dédié, ainsi que de la création du "livret des parents".

Une campagne d'information nationale a été lancée le 3 novembre dernier et la distribution à tous les nouveaux parents de la BébéBox commencera en février 2022.


Harmonisation du projet éducatif de l’accueil des enfants avant 3 ans,


Enfin, l'un des axes du parcours des 1.000 premiers jours prévoyait d'offrir un accueil de qualité à tous les enfants. Sur ce point, le bilan repose avant tout sur l'ordonnance du 19 mai 2021 relative aux services aux familles et sur ses textes d'application : charte qualité obligatoire pour tous les modes d'accueil, activités de plein air dans toutes les crèches, service unique d'information des familles...


Et les professionnels, alors?


Un "vaste plan de formation" des 600.000 professionnels de la petite enfance a été déployé en 2021. Environ 200.000 professionnels devraient en bénéficier en 2022.


Pourtant d''autres revendications peuvent aussi être entendues pour améliorer cet accompagnement des 1000 premiers jours. Certes la difficulté des parents est désormais comprise, mais force est de constater que les professionnel(le)s petite enfance sont en difficulté eux(elles) aussi ! Burnout à répétition, turn-over éprouvant et besoin de reconnaissance sont des sujets qui reviennent sans cesse dans ce secteur ....et même si la formation est bien évidemment un apport incontesté de ces nouvelles mesures, elle ne saurait suffire à remédier à tout...


Certes le parcours est long et incomplet. mais l'importance des 1000 premiers jours de l'enfant est désormais mis en avant. Petit pas par petit pas, le monde de la petite enfance et de la parentalité évolue enfin dans le bon sens ( d'après moi...)




Sources : solidarites-sante.gouv.fr, le rapport des 1000 premiers jours de l'enfant


16 vues0 commentaire