Fête des mères, du pour et du contre...

Dernière mise à jour : 3 janv.



Parents, vos attentes sont bien compréhensibles


La fête des mères et des pères est réellement devenue une institution. Le monde commercial en fait un événement difficile à ignorer. Les crèches et structures d’accueil sont alors confrontées aux attentes muettes des parents, et se retrouve sans le vouloir comparées à la productivité des écoles accompagnant les aînées des fratrie.

Gribouillis et sculptures bizarres deviennent des œuvres d’arts incontournables qui témoignent de la vie de leur enfant à la crèche, un souvenir qu’ils apprécieront d’autant plus lorsque leur tout petit sera devenu grand !

Cependant, quelle signification la fête des mères a -t-elle pour le jeune enfant?


L’enfant peut il comprendre la fête des mères ?

Tant qu’il ne marche pas, le jeune enfant est totalement tourné vers le meilleur moyen de se déplacer! Se mettre debout, marcher, et bouger sont ses envies premières et accapare toute son attention. La motricité fine n’est pas acquise et il s’y entraîne surtout lors de jeux libres .


Avant 12 mois, l’enfant découvre les objets qui l’entourent en les mettant à la bouche. Rien d’étonnant donc à ce qu’il goûte la peinture, les gommettes ou la pâte à modeler consciencieusement. Faire un atelier tourné vers une création artistique à offrir sera d’une part compliqué (surtout s’il ne veut pas se salir) et n’aura aucune signification pour lui.

Quant aux plus grands, ils évoluent à leur propre rythme. Un enfant peu à l’aise dans la motricité sera alors en situation de difficulté pour créer ce qui est prévu et il aura besoin de beaucoup d’aide pour « faire le cadeau de la fête des mères »!


Or quel est l’intérêt pédagogique pour un jeune enfant lorsque l’adulte le fait à sa place ? Quel plaisir pour lui ? Quel impact sur sa confiance en lui quand il est confronté à une tâche qu’il ne peut pas faire seul ? Toutes ces questions doivent être prises en compte par les parents et les professionnels de la petite enfance lorsqu’ils souhaitent accompagner la réalisation d’un cadeau pour la fête de mères.


La pression sociale au rendez vous pour les professionnelles

fête des mères activité faire à la place

Certaines professionnelles voient comme un devoir de donner un (joli) cadeau pour la fête des mères ou des pères et certains parents considèrent cela comme un droit.


Pourtant la fête des mères pose parfois problème dans les structures d’accueil. Les objectifs de résultats esthétiques, les problèmes de moyens tels que les coûts ou le temps. La multiplication des ateliers manuels rendent souvent la tâche peu ludique et le sentiment d’un travail à la chaîne . Le stress des professionnels augmente alors…


En effet, lorsque la date butoir approche, comment varier suffisamment les ateliers de motricité fine tout en respectant les délais de livraison du cadeau? Comment protéger l’enfant de ce stress inutile et lui laisser le temps de faire ?


Pourtant le geste d’offrir a bien un intérêt pour le jeune enfant…

fête des mères enfant cadeau nature

L’enfant , à ses yeux en tout cas, est le centre de son univers. Ses actes et ressentis sont axés sur le présent . Or le geste d’offrir a pour but de faire plaisir à l’autre, savourer la réaction future de l’autre. Il prend donc tout son sens avec la capacité d’empathie et d’anticipation (malheureusement pas avant l’école primaire…).


Pourtant, le présent est source de plaisir avec le plaisir d’offrir et de recevoir le sourire et le regard ravi des parents. Ce cadeau de fête des mères lui offre la possibilité de participer pleinement à cet événement familial au même titre que ses frères et sœurs plus âgés. Et il en est très fier!


Mais alors…comment allier les besoins des parents et des enfants ?

fête des mères gommettes

Près cette prise de recul sur les besoins des parents et des enfants, il est évident que la fête des mères est riche d’apprentissage…et de compromis!


Le bien-être de l’enfant et son épanouissement dans le jeu n’est heureusement pas incompatible avec le fait d’avoir une petite attention pour chaque maman. Une fleur symbolique offerte à chacune, un mot gentil à l’accueil …seront très appréciés.


Les photos sont particulièrement intéressantes à utiliser dans ces occasions . Prises lors d’un atelier ou dans les lieux de vie elles permettent de répondre à cette tradition tout en respectant les besoins de l’enfant.


Et si je veux quand même lui faire faire un cadeau?!

fête des mères cadeau bizarre

Les consignes expliquant les gestes à faire (peindre le support, coller les gommettes , etc.) réduisent les possibilités d’exploration de l’enfant, sa durée de concentration et l’amène parfois à refuser de participer . Attention: lui imposer de l’aide s’apparente à de la violence douce…


Heureusement, la plupart des enfants aiment beaucoup les ateliers manuels! Et ce serait dommage de les en priver. En proposant un atelier adapté à son âge, qui le laisse faire seul avec ses propres gestes et son interprétation de la consigne, le résultat obtenu sera unique. Et sa fierté décuplée.


Et si en toute fin d’atelier, l’enfant d’un geste inspiré détruit son œuvre d’un coup? Il aura passé un bon moment que (j’espère) vous aurez pris le temps d’immortaliser en photo … Sinon, le fleuriste vend des roses 🙂


Cadeaux câlins, cadeaux bisous, ou cadeaux faits mains, les plus beaux cadeaux pour la fête des mères seront toujours les sourires et le regard pétillant qui accompagnent les premiers gestes d’offrir…


Auteur : Bénédicte Tricot

Découvrez d‘autres articles Cogivia sur le blog

#douceviolence #activités #développement #éducationpositive #fête #enfant

15 vues0 commentaire